Bannière

http://conneriessurvhs.blogspot.fr/

dimanche 26 avril 2015

Bandes-annonces #8 : VHS de Shocker

Les bandes-annonces de ce week-end sont issues de la VHS de Shocker, un film de Wes Craven qui fait vraiment penser à du sous-Freddy, malgré son pitch intéressant : un tueur en série est condamné à mort sur la chaise électrique, mais revient à la vie pour se venger. Ceux qui connaissent un peu Les Simpson se souviendront d'un épisode spécial Halloween reprenant cette idée.
Si le film est moyen, il bénéficie en tout cas d'une BO d'enfer, comprenant notamment des titres inédits d'Alice Cooper et d'Iggy Pop.
Je vous invite à écouter tous les titres ici :


Les bandes-annonces présentes sur la VHS sont les suivantes :
-Potins de femmes. Je crois que le titre dit tout. Au moins il y a de beaux noms au casting. (en revanche, le film semble bien plus connu aux USA qu'ici)

-Charlie, film d'animation réputé, mais dont la bande-annonce est vraiment montée n'importe comment, on n'y comprend rien.
Vous remarquerez qu'il y a beaucoup de voix reconnaissables dans la VF, comme celles des doubleurs d'Harrison Ford et de Robert de Niro.

-Kickboxing. Là c'est déjà plus intéressant, ça a un plus gros potentiel nanar : des cascades, de la baston, un doublage à côté de la plaque, des méchants avec de sacrées gueules, et une voix-off morne qui raconte tout le scénario... ce qui n'empêche pas la BA d'être chaotique aussi.
A noter quand même que le héros est joué par Richard Norton et le méchant par Benny Urquidez, deux experts en arts martiaux qui ont joué auprès de Jackie Chan dans plusieurs films.
 
-House III - The horror show : Alors là, on atteint des sommets de ridicule. Je n'en dis pas plus sur la bande-annonce, je vous laisse regarder.
J'avais vu les deux premiers films de la saga, ce sont des histoires de maison hantée au ton léger ; j'avais trouvé ça moyen, bien qu'ils aient une assez bonne réputation parmi les amateurs de films d'horreur. Par contre, le 3 est bien moins apprécié, et je comprends pourquoi. Il ne devait d'ailleurs même pas s'agir d'House III au départ, le titre était uniquement The horror show, mais il a été modifié pour la distribution en dehors des Etats-Unis, ce qui explique que l'histoire n'ait aucun rapport avec le reste de la série.
J'ignorais toutefois quelle était l'intrigue, et en voyant la bande-annonce, j'ai cru qu'il s'agissait de Shocker justement, tant le principe est semblable.
House III est la première réalisation du défunt James Isaac (Jason X), et on y voit quand même Lance Henriksen, Dedee Pfeiffer (la sœur de Michelle qui, à défaut d'être aussi connue, a joué dans du Asylum et a posé nue pour Playboy), et Brion James, qu'on a pu voir dans Blade runner et La chair et le sang. Mais apparemment, il dit dans diverses interviews que son rôle préféré est celui dans... House III !

EDIT 27/07/2016 :
Voici les bandes-annonces séparément :






lundi 20 avril 2015

SOS fantômes : Saison 2 Episode 12

Parmi les œuvres que j'ai vues et revues et re-revues quand j'étais enfant, il y avait les deux films Ghostbusters. Et c'est ce que je voulais être quand je serais grand : chasseur de fantômes. Un rêve qui ne s'est jamais concrétisé, malheureusement. Mais ce n'est pas les films qui m'ont donné cette vocation en premier ; ayant grandi dans les années 90, j'ai avant tout connu le dessin-animé Extreme ghostbusters. Je me souviens que j'attendais à chaque fois ce moment commun à tous les épisodes où, à la fin, tous les héros sortent leurs packs à proton et capturent un fantôme dans un festival de rayons lumineux à vous brûler la rétine. C'était tellement cool à voir.
Mais il y avait déjà eu une première série animée, diffusée entre 1986 et 1991, nommée SOS fantômes ou The real ghostbusters en VO (oui, pour pas qu'on confonde avec les faux).
Je n'en avais vu aucun épisode avant de posséder l'édition DVD de Ghostbusters de 2005, où il y en avait deux en bonus, mais cette série avait tout de même une place importante dans la saga : J'ignorais autrefois pourquoi Slimer, fantôme capturé dans le premier film, se retrouvait aux côtés des héros dans le second, or c'est quelque chose qui se passe dans le dessin-animé.
Le look de Janine dans Ghostbusters 2 a aussi été modifié de sorte à correspondre à celui qu'elle a dans le cartoon.

En France, 10 des épisodes ont été sortis en VHS, et je ne sais pas comment ils ont été sélectionnés : il s'agit uniquement d'épisodes de la saison 2, et les cassettes ont beau être numérotées, elles ne suivent pas l'ordre de la série. Mais à l'époque, les acheteurs ne pouvaient pas avoir accès à ce type d'informations, et le fait de ne pouvoir se procurer les épisodes autrement permettait aux éditeurs d'abuser du consommateur. En proposant un seul épisodes par cassette, notamment.
Mais moi j'ai contourné le système, j'ai attendu une quinzaine d'années et j'ai payé moins d'un euro la VHS dans une brocante, MOUAHAHA !

Étant donné que certains épisodes sont déjà visibles en VF sur ce lien, je ne mettrai en ligne que des épisodes "inédits".
Aujourd'hui, je propose l'épisode 12 de la saison 2, Le prisonnier du temps / Who're you calling two-dimensional ?, issu de la VHS numéro 10.
Dans cet épisode, les Ghostbusters visitent un studio d'animation et se retrouvent dans un univers de dessin-animé (méta !). Il y a quelques moments qui détournent les codes du cartoon de façon sympa, à la Tex Avery, mais autrement le concept de l'épisode donne simplement une histoire absurde.
Contrairement à la VO, vous remarquerez qu'en VF, deux des personnages ont la même voix que dans les films : Egon est doublé par Jean-Pierre Leroux, et Venkman par Bernard Murat.



Et pour le plaisir, voici le générique totalement badass d'Extreme ghostbusters :

dimanche 12 avril 2015

Bandes-annonces #7 : VHS de Terminus

Les bandes-annonces de cette semaine proviennent de la VHS de Terminus, un Mad Max à la française, avec un Johnny Hallyday peroxydé dans le rôle principal, accompagné de Karen Allen, qui jouait Marion dans Les aventuriers de l'arche perdue.
Un nanar honorable, avec un ordinateur avec des lèvres géantes qui fait des blagues pas drôles, et une sorte de version drag-queen du Dr Zaïus de La planète des singes...
Pour l'anecdote, le réalisateur Pierre-William Glenn, qui a été chef-opérateur pour François Truffaut et Maurice Pialat, est aussi enseignant à la Fémis.

Pour ce qui est des bandes-annonces présentes au début de la VHS, rien de très nanar, il s'agit de films assez connus :
-Sid & Nancy : Biopic assez moyen, avec Gary Oldman en Sid Vicious. Il n'y a que la fin de la bande-annonce sur la vidéo ci-dessous, mais c'est ainsi que démarre ma VHS !
-Teen wolf : Un teen-movie où Michael J. Fox se transforme en loup-garou, ce qui lui permet de séduire et de devenir trop fort au basketball. Dit comme ça, on croirait une parodie qu'on verrait dans South park... et en voyant la bande-annonce aussi, en fait.
Le film, dans mes souvenirs, est loin d'être aussi fou. C'est pourtant un film culte aux USA, apparemment. La preuve, il y a eu une série animée, une suite avec Jason Bateman, et ils en ont même fait une série récemment, sur MTV... qui a l'air encore pire.
-Labyrinthe : Film culte aussi, et probablement bien mieux que Teen wolf. Par contre la bande-annonce est assez peu inventive, un simple assemblage d'images sur de la musique.

EDIT 26/07/2016 :
Voici la bande-annonce de Teen wolf séparément ; je n'ai pas ré-uploadée celle de Labyrinthe car elle est déjà sur Youtube en VF, et celle de Sid & Nancy car elle est incomplète.



Je me sens obligé de mettre le début d'un épisode du dessin-animé Teen wolf, juste pour le générique de début incroyable :

mercredi 8 avril 2015

Bandes-annonces #6 : Extrême préjudice

Voilà une bande-annonce issue de la VHS de Street trash, film culte pour les amateurs de bizarreries gore. Un long-métrage fauché mais très inventif, où des clochards fondent ou explosent après avoir bu des bouteilles de "Viper". Première réalisation de Jim Muro, cinéaste qui s'avérait prometteur et qui... a ensuite renié son œuvre !
Pour info, Bryan Synger a fait ses débuts sur ce film, en tant que machiniste.

Malheureusement, il n'y avait qu'une seule bande-annonce au début de cette VHS, celle du film Extrême préjudice, de Walter Hill, à qui on doit 48 heures et Les guerriers de la nuit.
Je n'ai pas vu Extrême préjudice, mais ce n'est probablement pas mauvais... or, dans les 80's, les bandes-annonces pouvaient faire passer n'importe quel film pour un nanar. C'est le cas ici avec cette voix-off dont l'intonation et les phrases clichés font penser à n'importe quelle série B.




Et pour illustrer mon propos, voici une bande-annonce d'un des films de l'inspecteur Harry, que la VF rend impossible à prendre au sérieux :

"Qui c'est "nous", connaaaard ?"

jeudi 2 avril 2015

Achille Talon : Episode 10 "Johann Talonberg"

Il se peut qu'il me reste un épisode de Sam & Max sur une VHS (oui, seulement un malheureusement), mais en attendant de trouver laquelle, je vous propose un autre épisode d'Achille Talon, dont il me reste un plus grand nombre en stock.

Selon l'article de Télé Z découpé et collé sur le boîtier de ma cassette, l'épisode qui suit était diffusée dans le programme "Les bédés de M6", juste avant Blake et Mortimer. (à 17h35, si vous voulez tout savoir)
Cette fois, Talon et Lefuneste se font passer pour Gutenberg et sa femme dans un épisode nommé "Johann Talonberg". Vous avez compris le jeu de mot ? Non ? Moi non plus. Mais les gags de l'épisode n'ont pas tellement plus de sens que ce titre. Vous pourrez notamment voir Lefuneste mettre en avant sa fausse poitrine pour manipuler le méchant.

Notez que le texte que lit Talon au début de l'épisode est en anglais et non en français, comme quoi la production avait surtout en tête les ventes à l'international.