Bannière

http://conneriessurvhs.blogspot.fr/

mercredi 27 avril 2016

Bandes-annonces #34 : VHS de La main du saigneur

Aujourd'hui, les bandes-annonces au début de la VHS de La main du saigneur ; je ne vais pas en dire davantage sur le film, parce qu'on va sûrement en reparler prochainement (wink wink).

L'éditeur est Antarès, qui fournit souvent pas mal de BA, en début et en fin de bande !
Donc avant le film, on a :
-Fair game, ou Mamba en VF (allez savoir pourquoi), un thriller avec Gregg Henry (le méchant dans le génialissime Body double et le flic dans l'excellent Super de James Gunn) et Bill Moseley (Massacre à la tronçonneuse 2).
La BO est quand même de Giorgio Moroder, c'est pas rien.
-Edge of sanity, le Dr Jekyll & Mr Hyde du réalisateur porno Gérard Kikoïne. Antarès avait aussi édité son L'emmuré vivant.
-Un père et passe, un mystérieux film français aux airs un peu WTF, avec Eddy Mitchell. Les mecs avec les énormes oreilles feraient un bon avatar...
-Elvira maîtresse des ténèbres, avec Cassandra Peterson aka Elvira, celle dont on admire "la pleine forme et les formes pleines". Que dire sur ce film, à part que c'est une œuvre séminale ?
(oups, je viens de voir que "seminal", qui veut dire "fondateur" en anglais, est un faux-ami ; en français ça désigne ce qui se rapporte au sperme... oh, well !)
C'est vraiment une bande-annonce que j'adore, pour le délire ambiant, et les jeux-de mots pourris de la voix-off, monotone au possible, qui contraste avec l'extravagance du film.

Au passage, un super article sur l'incursion de Gérard Kikoïne dans le mainstream :
http://www.slate.fr/story/115721/gerard-kikoine-films-traditionnels

EDIT 7/07/2016 :
J'ai réuploadé séparément les deux bandes-annonces qui n'étaient pas déjà sur Youtube :



mercredi 20 avril 2016

Cassettes Mercenaires Episode 4 : Sexandroïde

 
Le dernier épisode de Cassettes Mercenaires date d'il y a un peu plus de deux mois ; on a un peu tardé à trouver un film intéressant. J'avais quand même rédigé un script pour une chronique de Ninja le crépuscule des crapules et on s'est rendu compte que ça ne ferait pas un épisode assez long, ni assez bon.
Et puis on a vu Sexandroïde, et on s'est dit "il FAUT parler de ce film", mais ensuite on a eu du mal à trouver un moment pour tourner.

Bref, le nouvel épisode est là ; le film traité est plus trash que d'habitude, donc évitez de regarder ça avec des enfants en bas âge (à partir de 5 ans, c'est bon).
J'espère que ça vous plaira :

lundi 11 avril 2016

Bandes-annonces #33 : VHS de Contretemps

Je dois dire que je n'avais jamais entendu parler de Contretemps, ou Golden years en VO, en référence à la chanson de Bowie. En même temps, à moins d'être fan de Stephen King, difficile de suivre tout ce qu'il fait.
Contre-temps est en fait une mini-série qu'il a écrit pour la télévision, arrêtée prématurément au bout de 7 épisodes. Chaque épisode faisant 40mn, j'imagine que c'est soit les premiers épisodes, soit une version remontée et raccourcie qui est présente sur cette VHS française éditée par Antarès, qui évidemment omet totalement qu'il s'agit d'une série.

L'éditeur est habituellement généreux en bandes-annonces, mais ici il n'y en a qu'une en début de VHS, celle de La guerre des rues, ou Street war en VO, un téléfilm de la série In the line of duty.
Au casting, on trouve Mario Van Peebles (New Jack city, Ali) et Peter Boyle (Frankenstein Junior, Poochinski).
J'en profite pour vous mettre la bande-annonce de Poochinski justement, une série WTF dont il n'existe qu'un pilote, parce que je pense que je pourrai jamais partager suffisamment cette vidéo dans toute ma vie. C'est honnêtement LA MEILLEURE VIDÉO SUR INTERNET. Tout simplement.
Ça ne dure que 49 secondes mais c'est d'une connerie surpuissante.



mercredi 6 avril 2016

Bandes-annonces #32 : VHS de Les dix commandements

Voici une vidéo extraite de la VHS de Les dix commandements, de Cecil B. DeMille.
Pas des bandes-annonces à proprement parler, mais plutôt une promo du catalogue de VHS de Paramount et Universal, comprenant des collections Hitchcock et "Monster".
Il est intéressant de noter que, comme le souligne le commentateur, la plupart de ces films n'étaient plus visibles depuis des années avant d'arriver en VHS.
Ce qui veut aussi dire qu'il aura fallu attendre encore plus longtemps pour ceux qui n'ont pas été commercialisés en vidéo à cette époque, comme les suites (très dispensables, certes) des films de monstres d'Universal. Je dois avoir tous les Dracula, Frankenstein et Loup-garou dans un coffret DVD (accompagné de jolies statuettes), je me les suis tous vus mais à part pour les instigateurs de chaque série, mes souvenirs ne distinguent pas ces films les uns des autres.